Revue 2016 : Fusions et acquisitions dominées par des accords d’envergure de sociétés pipelinières

Date de diffusion : 2017-01-13

Les deux plus grandes sociétés pipelinières canadiennes, soit TransCanada et Enbridge, ont toutes deux conclu des accords importants en 2016. Selon Bloomberg, à eux seuls, ces deux accords ont représenté plus de 70 % de toutes les fusions et acquisitions annoncées au Canada, du début de l’année jusqu’à la mi-décembre. Le 17 mars 2016, la société TransCanada Corp. (TransCanada) a annoncé [anglais seulement] qu’elle achèterait Columbia Pipeline Group Inc. (Columbia), une société établie à Houston, au prix de 13 milliards $ US. La transaction a été conclue le 1er juillet 2016 et a créé un réseau de gazoducs de 91 000 km qui parcourt l’Amérique du Nord. Pour financer l’acquisition, TransCanada prévoit se départir d’actifs à hauteur de 7 milliards de $ US, surtout des actifs en énergie non liés au gaz.

Au cours de la dernière décennie, TransCanada a fait face à des défis pour maintenir ses débits de gaz naturel sur son réseau principal au Canada, qui relie l’Ouest canadien aux marchés de l’Est. Les difficultés sont largement attribuables à la production gazière croissante de la formation Marcellus, dans le Nord-Est des États-Unis, qui supplante la production de l’Ouest canadien. Columbia est bien implantée à Marcellus et fournit maintenant à TransCanada un accès à la production de cette région ainsi que la capacité de relier cette dernière à des marchés de l’Est et de la côte du golfe du Mexique.

Carte des actifs pipeliniers de TransCanada et de Columbia

Source et description

Source : Office

Description : Cette carte du Canada, des États-Unis et du Mexique illustre les pipelines de gaz naturel et de liquides de TransCanada ainsi que les pipelines de Columbia. Les gazoducs de TransCanada sillonnent le Canada et les États-Unis et comprennent deux pipelines en exploitation au Mexique. Les pipelines de pétrole brut de TransCanada relient l’Alberta au Midwest américain et à la côte du golfe du Mexique. Les pipelines de Columbia sont situés aux États-Unis et permettent d’acheminer la production de Marcellus vers des marchés du Nord-Est des États-Unis et de la côte du golfe du Mexique. Cette carte est une représentation graphique fournie à titre d’information générale seulement.

Le 6 septembre 2016, Enbridge Inc. (Enbridge) a annoncé son intention de faire l’acquisition de la société Spectra Energy Corp. (Spectra), dont le siège social se trouve à Houston, pour la somme de 28 milliards de $ US. L’affaire devrait être conclue au début de 2017, sous réserve d’approbations d’actionnaires et d’autorisations réglementaires. Cette transaction se traduirait par la création de la plus grande société d’infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, avec un réseau d’oléoducs et de gazoducs de plus de 195 000 km Note de bas de page 1.

À l’heure actuelle, les pipelines d’Enbridge transportent essentiellement du pétrole des sables bitumineux de l’Alberta vers des raffineries du Midwest américain et de l’Ontario, tandis que ceux de Spectra acheminent principalement du gaz de régions productrices nord-américaines vers la moitié est des États-Unis. La fusion permettrait à Enbridge de diversifier ses activités presque également entre les secteurs pétrolier et gazier.

Carte des actifs pipeliniers d’Enbridge et de Spectra ainsi que zones de distribution du gaz

Source et description

Source : Office

Description : Cette carte du Canada, des États-Unis et du Mexique montre les pipelines et les zones locales de distribution de gaz d’Enbridge et de Spectra. Les pipelines d’Enbridge se trouvent au Canada et aux États-Unis; ses zones locales de distribution de gaz, dans l’Est de l’Ontario et dans la région sud-ouest du Québec. Les pipelines de Spectra sont surtout situés aux États-Unis et en Colombie-Britannique, alors que sa zone locale de distribution de gaz est en Ontario. Cette carte est une représentation graphique fournie à titre d’information générale seulement.

Date de modification :