Aperçu du marché : La demande croissante pour les batteries influe sur les marchés mondiaux du lithium

Date de diffusion : 2017-06-01

Les batteries au lithium-ion sont en train de gagner du terrainNote de bas de page 1, surtout en raison de leur densité énergétique [anglais seulement] élevée. Les batteries au lithium sont déjà largement utilisées dans les téléphones mobiles et les appareils personnels, mais ce type d’application n’exige que des quantités relativement petites de lithium. Les batteries de plus grande taille, comme celles que l’on retrouve dans les véhicules électriques ou les systèmes d’alimentation électrique auxiliaires, en demandent beaucoup plus [anglais seulement]; les experts prévoient que le recours accru à ces batteries aura de fortes répercussions sur les marchés du lithium. Les prix du lithium [anglais seulement] ont augmenté de 100 % depuis 2012 et les analystes du secteur s’attendent à ce que la demande soit multipliée par plus de deux [anglais seulement] d’ici 2020.

Par conséquent, les sociétés mettent en valeur les ressources mondiales [anglais seulement] de lithium. La Bolivie et l’Argentine renferment les plus importantes ressources. Viennent ensuite le Chili, la Chine, les États-Unis et le Canada, dont la part s’élève à 4 % des réserves internationales connues de lithium; ce nombre pourrait augmenter à mesure que l’exploration se poursuit.

Ressources de lithium par pays en 2016

Source et description

Source : United States Geological Survey [anglais seulement] (Lithium Mineral Commodity Summaries, 2017)

Description : Le diagramme à secteurs montre les ressources en lithium par pays en 2016. La Bolivie et l’Argentine sont en tête à 9 millions de tonnes (19 %) chacun. Le Chili est en troisième place à 7,5 millions de tonnes (16 %). Il est suivi de la Chine (7 millions de tonnes [15 %]) et des États-Unis (6,9 millions de tonnes [15 %]). Les ressources en lithium de l’Australie et du Canada s’élèvent à 2 millions de tonnes, soit environ 4 % des ressources mondiales totales de 47 millions de tonnes. Le Congo, la Russie et la Serbie disposent également de ressources (1 million de tonnes chacun ou 2 %). Les ressources de tous les autres pays représentent 1 % (600 000 tonnes).

Remarque : Les ressources indiquées pour l’Australie et le Chili sont respectivement « plus de » 2 millions de tonnes et « plus de » 7,5 millions de tonnes. Comme il ne s’agit pas de valeurs précises, on utilise les nombres 2 et 7,5 millions de tonnes.

Si la demande en métal lithium [anglais seulement] demeure stable à son niveau actuel de 37 800 tonnes, les ressources mondiales pourraient répondre à la demande pendant plus de 1 243 ans, dans l’hypothèse où l’on dispose des moyens techniques et financiers pour les mettre en valeur et sans tenir compte du recyclage des minéraux. Si la demande augmente de 250 %  (comme le prévoient les analystes de l’industrie d’ici 2020), les ressources de 47 millions de tonnes dureraient environ 497 ans. 

Les ressources en lithium sont dispersées au pays. Des ressources minérales [anglais seulement] ont été découvertes au Québec, en Ontario, aux Territoires du Nord-Ouest, en Alberta, au Manitoba, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick et au Nunavut. La seule mine de lithium au Canada a interrompu ses activités [anglais seulement] en 2014, mais a repris sa production en mars 2017. De nouveaux projets sont proposés, dont cinq au Québec et cinq autres au Manitoba [anglais seulement]. On fabrique aussi davantage de batteries au lithium au Canada [anglais seulement] en raison de la demande mondiale croissante.

 

Date de modification :