Introduction

Les Canadiens comptent sur les pipelines pour livrer du pétrole brut, du gaz naturel, des liquides de gaz naturel et des produits pétroliers raffinés d’un bout à l’autre du pays. Ces pipelines acheminent l’énergie de façon sûre, fiable et efficiente aux utilisateurs finals canadiens. Ils relient aussi les marchés de l’Amérique du Nord et les terminaux portuaires en vue de la vente des produits. Dès qu’un pipeline franchit une frontière provinciale ou internationale, il est réglementé par la Régie de l’énergie du CanadaNote de bas de page 1. Celle-ci réglemente ainsi plus de 73 000 kilomètres de pipelines.

Réseau pipelinier du Canada en 2021 – Conjoncture économique de l’infrastructure réglementée par la Régie (« Réseau pipelinier du Canada en 2021 ») puise dans les données de sources publiques, dont des documents réglementaires de la Régie, l’information sur les marchés et la réglementation économique des principaux pipelines interprovinciaux ou internationaux relevant de l’organisme pour la période de 2015 à 2020.

Réseau pipelinier du Canada en 2021 couvre les principaux réseaux servant au transport de trois produits énergétiques :

Un pipeline dans une tranchée rocheuse longée par une forêt de chaque côté.

Chacune de ces sections donne un aperçu des tendances récentes du marché, de la capacité pipelinière et des niveaux d’utilisation ainsi que de la répartition des ressources de transport. Les projets récemment menés à terme et envisagés y sont résumés, avec liens menant aux documents réglementaires de la Régie. Un survol des modes de transport autres, notamment l’acheminement de brut par chemin de fer, est également inclus par souci d’exhaustivité.

Réseau pipelinier du Canada en 2021 renferme en outre des données et des analyses sur la réglementation économique des pipelines par la Régie. Cette section porte sur les droits et les tarifs du transport par pipeline. Elle résume les règlements négociés récemment et les dernières instances sur les droits en plus de présenter de l’information sur les besoins en ressources financières ainsi que sur les montants devant être mis de côté en vue de la cessation d’exploitation des pipelines.

Enfin sont abordés les critères d’intégrité financière des pipelines d’hydrocarbures, ce qui comprend des renseignements sur le capital-actions ordinaire ou sur des paramètres comme les produits financiers et la base tarifaire, les cotes de solvabilité et les tendances globales des investissements dans le secteur du transport pipelinier au Canada.

Les annexes de Réseau pipelinier du Canada en 2021 sont consacrées à ce qui suit :

Données utilisées dans Réseau pipelinier du Canada en 2021

Les fondements de ce qui suit ont été posés à partir de REGDOCS, la base de données sur les activités réglementaires et autres menées à la Régie dans laquelle on retrouve des renseignements sur les demandes visant des projets pipeliniers ainsi que sur les dépôts de conformité financière. L’information sur le débit et la capacité des pipelines est déposée auprès de la Régie tous les trimestres, conformément aux exigences énoncées dans la rubrique BB du Guide de dépôt à la section des données sur le transport. Cette information est synthétisée par la Régie puis intégrée à l’ensemble de données du gouvernement ouvert du Canada sur le débit et la capacité des pipelines. Le volet production de pétrole brut, gaz naturel et liquides de gaz naturel est tiré du rapport Avenir énergétique du Canada en 2020. Les chiffres sur les exportations de brut par chemin de fer sont recueillis par la Régie et publiés mensuellement. Ceux sur les importations et les exportations sont eux aussi recueillis par la Régie, puis publiés dans le système de suivi des produits. Les cotes de solvabilité proviennent d’agences de notation, soit DBRS Morningstar, S&P et Moody’s. Au besoin, des citations tirées de documents réglementaires ou techniques ont été ajoutées. Du matériel de Statistique Canada et de l’Energy Information Administration (en anglais) des États-Unis a aussi été consulté.

La période de 2015 à 2020 est à l’honneur mais les données sur le débit des pipelines reçues récemment pour le premier trimestre de 2021 sont également incluses.

De plus amples renseignements, y compris des cartes et de l’information sur l’environnement ou la sécurité, sont disponibles dans les profils pipeliniers et à la page consacrée aux installations réglementées.

Vous voulez consulter des rapports antérieurs publiés par la Régie? Vous les trouverez ici :

Vue d’ensemble des marchés pétroliers et gaziers

Figure 2 – Faits marquants sur les marchés canadiens du pétrole brut et du gaz naturel

Faits marquants sur les marchés canadiens du pétrole brut et du gaz naturel.
Source et Description

Source : Régie

Description : Cette infographie présente les faits marquants sur les marchés pétroliers et gaziers.

  • En 2019, le Canada se classait au sixième rang mondial pour la production de gaz naturel.
  • En 2020, le pays exportait 43 % de sa production totale de gaz naturel.
  • Toujours en 2020, 99 % de ces exportations étaient acheminées par pipeline.
  • La production quotidienne moyenne était alors de 15,4 milliards de pieds cubes.
  • La Régie réglemente quelque 48 000 kilomètres de gazoducs opérationnels.
  • En 2019, le Canada se classait au quatrième rang mondial pour la production de pétrole brut.
  • En 2020, le pays exportait 82 % de sa production totale de pétrole brut.
  • Toujours en 2020, 88 % de ces exportations étaient acheminées par pipeline.
  • La production quotidienne moyenne était alors de 4,6 millions de barils.
  • La Régie réglemente 19 000 kilomètres de pipelines opérationnels de liquides.
Date de modification :