Aperçu du marché : Où est stocké le gaz naturel au Canada?

Date de diffusion : 2018-05-23

Au Canada, le gaz naturel est stocké dans des installations souterraines dans le but d’assurer la fiabilité de l’approvisionnement tout au long de l’année. Le gaz naturel est injecté dans les réservoirs de stockage pendant l’été, saison où la demande est faible, et en est retiré pendant l’hiver, lorsque la demande est grande en raison des besoins en chauffage. Au Canada, la demande de gaz naturel se chiffre à environ 12 milliards de pieds cubes par jour (« Gpi³/j ») pendant l’hiver et à plus ou moins 7 Gpi³/j pendant l’été.

Cinq provinces canadiennes comptent des installations souterraines de stockage de gaz naturelNote de bas de page 1 : l’Alberta, la Colombie-Britannique, l’Ontario, le Québec et la Saskatchewan, pour une capacité totale combinée de 949 Gpi³. De ce total, la majeure partie (548 Gpi³) se trouve en Alberta. L’Ontario vient ensuite avec 248 Gpi³. Bien qu’en Alberta les réservoirs souterrains soient répartis sur l’ensemble du territoire, en Ontario ils sont concentrés dans la région de Dawn. D’une capacité de 95 Gpi³, l’installation de stockage Aitken Creek de FortisBC, à Fort St. John, en Colombie-Britannique, est la plus grande au pays. La construction d’une installation de stockage de gaz naturel [anglais seulement] a débuté récemment près d’Alton, en Nouvelle-Écosse.

Source et description

Source : Coopération nord-américaine en matière d’information sur l’énergieNote de bas de page 2, stockage souterrain de gaz naturel

Description : La carte montre l’emplacement des installations souterraines de stockage de gaz naturel au Canada. Les installations formées à partir d’un gisement épuisé se trouvent en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario et au Québec. Les installations formées à partir d’une caverne de sel sont principalement situées en Saskatchewan.

En 2016 et 2017, les stocks ont atteint un sommet d’environ 750 Gpi³, ou 80 % de la capacité de stockage totale. Au Canada, un tel niveau des stocks permet de répondre à la demande hivernale de gaz naturel pendant à peu près 63 jours. Heureusement, d’autres sources de gaz naturel contribuent à l’approvisionnement, notamment la production continue et les importations. Parce que les marchés canadiens et américains du gaz naturel sont hautement intégrés, les premiers, particulièrement ceux de l’Ontario et du Québec, ont accès au gaz stocké dans les installations des seconds. Selon la Coopération nord-américaine en matière d’information sur l’énergie, la capacité de stockage des États-Unis se chiffre à 4 752 Gpi³, soit le quintuple de la capacité de stockage canadienne.

La plupart des installations souterraines de stockage de gaz naturel au Canada sont d’anciens gisements pétroliers ou gaziers, aujourd’hui épuisés, qui ont été transformés. Le gaz naturel peut également être stocké dans des dômes de sel, qui sont en fait des cavernes de sel souterraines. Le stockage dans une caverne de sel ne représente que 2 % de la capacité souterraine au Canada. Voir la carte de toutes les installations de stockage au Canada et aux États-Unis.

Date de modification :