Aperçu du marché : Principales destinations aux États-Unis pour les exportations canadiennes de pétrole brut

Date de diffusion : 2018-10-24

Les exportations canadiennes de pétrole brut ont augmenté au cours des 40 dernières années. Dans le passé, l’essentiel des celles-ci était destiné au Midwest américain, région aussi désignée Petroleum Administration for Defense District II, ou PADD IINote de bas de page 1. Maintenant, même si cette région demeure la principale importatrice de pétrole brut canadien, on note une augmentation des exportations vers la côte américaine du golfe du Mexique, ou la région PADD III. La visualisation de ce numéro d’Aperçu des marchés est dérivée de la visualisation des importations et des exportations de produits énergétiques à destination et en provenance du Canada.

Importations et exportations de produits énergétiques du Canada
Source et description

Source : Office

Description : Cette visualisation illustre les exportations canadiennes trimestrielles de pétrole brut vers les États-Unis, de 1985 à 2017. Le graphique à barres montre le volume quotidien des exportations, ventilé selon le moyen de transport, le type de pétrole brut et la région PADD sur la carte. Au cours de cette période, les exportations vers les États-Unis ont quintuplé, et la part du lion de la croissance revient au pétrole brut lourd et au pétrole brut moyen. Les exportations par navires ont commencé dans les années 2000 et celles par chemin de fer, en 2012.

On trouve 27 raffineries dans la région PADD II, qui transforment environ 4 millions de barils de pétrole par jour (Mb/j) (636 milliers de mètres cubes par jour). Cela correspond à plus du double de toute la capacité de raffinage du Canada, qui est de 1,9 Mb/j (302 milliers de mètres cubes par jour). En 2017, une proportion de 63 % du pétrole brut transformé dans la région PADD II était importée, en presque totalité du Canada. Cette région se situe au troisième rang des régions PADD pour la capacité de cokéfaction. Cela s’explique par le fait qu’au cours des dernières années, de nombreuses raffineries qui s’y trouvent ont investi dans leur équipement pour être en mesure de traiter davantage de pétrole brut lourd, comme celui que produit le Canada. Les exportations canadiennes de pétrole brut vers la région PADD II sont surtout acheminées par le réseau pipelinier Keystone, le réseau principal d’Enbridge et le pipeline d’Express, en transitant par le pipeline Platte.

On compte 56 raffineries dans la région PADD III, dont la capacité de transformation est d’environ 9,7 Mb/j, cinq fois la capacité de raffinage canadienne. C’est dans cette région que l’on trouve la plus grande capacité de cokéfaction de toutes les régions PADD. Le pétrole brut canadien exporté vers la région PADD III est transporté par le réseau pipelinier Keystone, le réseau principal d’Enbridge, en transitant par le réseau pipelinier Mid-Valley, et par chemin de fer. Les exportations de pétrole brut canadien par chemin de fer ont atteint de nouveaux records au cours des derniers mois.

Date de modification :