Aperçu du marché : Les systèmes solaires résidentiels : rentables dans certains territoires et provinces, non rentables dans d’autres

Date de diffusion : 2018-12-06

Points saillants :

  • Les économies envisageables pour le propriétaire d’une maison grâce à la production résidentielle d’énergie solaire sont en grande partie fonction de la province ou du territoire et de la présence ou non d’un compteur intelligent. Cela s’explique par les écarts marqués dans les tarifs d’électricité d’un coin à l’autre du pays. Ainsi, les réseaux solaires résidentiels sont concurrentiels dans certaines provinces et certains territoires, mais pas dans d’autres.
  • La production résidentielle d’énergie solaire dans les collectivités éloignées peut permettre aux propriétaires de réaliser des économies, leur source d’alimentation actuelle, par exemple le diesel, étant souvent plus coûteuse.
  • Les coûts d’installation de panneaux solaires ont considérablement diminué au Canada depuis cinq ans. Cette tendance devrait se poursuivre, si bien que des projets qui ne sont pas rentables aujourd’hui pourraient l’être demain.

Les coûts d’installation des panneaux solaires ont énormément diminué au cours des dix dernières années. La motivation de nombreux Canadiens pour envisager l’installation d’un système solaire résidentiel est de réduire leur empreinte écologique, tandis que pour d’autres, il s’agit d’un moyen potentiel de réduire leur facture d’électricité. Dans un récent rapport, l’Office a étudié la rentabilité de la production résidentielle d’énergie solaire et la taille d’autres systèmes du genre partout au pays afin de mettre les choses en perspective pour les intéressés. La rentabilité d’un système solaire résidentiel dépend en grande partie de la région au Canada où l’on habite et de la présence ou non d’un compteur intelligentNote de bas de page 1,Note de bas de page 2.

Horizon temporel Coût d’un système résidentiel de 5 kWNote de bas de page 3
Aujourd’hui 15 985 $
Avenir proche (5 ans) 12 975 $
Avenir à coûts bas (10 ans) 11 260 $

Le seuil de rentabilité d’un système solaire résidentiel varie grandement selon la région au Canada. Les prix au « seuil de rentabilité » représentent les coûts de production d’électricité par un système solaire en tenant compte de ce qu’il en coûte pour le construire et l’utiliser et de la quantité d’électricité produite pendant 25 ans.Note de bas de page 4 Les côtes Est et Ouest du Canada sont les régions où le seuil de rentabilité est le plus élevé, conséquence de leur forte couverture nuageuse qui réduit le nombre d’heures d’ensoleillement. En contrepartie, le seuil de rentabilité à l’intérieur du pays est le plus bas, car le ciel y est plus souvent dégagé, et le nombre d’heures d’ensoleillement plus grand. Les divers taux des taxes de vente selon les régions, qui s’ajoutent aux coûts d’installation de panneaux solaires, jouent aussi un rôle important.

Source et description

Source : Rentabilité de l’énergie solaire au Canada

Description : La première carte ci-dessus indique les prix au seuil de rentabilité d’un système solaire résidentiel au Canada, qui varient actuellement de 12,5 ¢/kWh à 26,7 ¢/kWh pour les tarifs à forfait et de 8,3 ¢/kWh à 22,1 ¢/kWh pour ceux selon l’heure de consommation. À court terme, cette fourchette de tarifs s’étend de 10,4 ¢/kWh à 22,2 ¢/kWh pour les tarifs à forfait et de 6,0 ¢/kWh à 18,4 ¢/kWh pour ceux selon l’heure de consommation. Dans un avenir misant sur de faibles coûts, les tarifs varient de 9,3 ¢/kWh à 20,0 ¢/kWh pour les tarifs à forfait et de 4,7 ¢/kWh à 16,3 ¢/kWh pour ceux selon l’heure de consommation.

La seconde carte compare les tarifs résidentiels au seuil de rentabilité aux tarifs résidentiels d’électricité partout au Canada. À l’heure actuelle, le prix au seuil de rentabilité d’un système solaire résidentiel dans la plupart des collectivités de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Saskatchewan est inférieur aux tarifs d’électricité résidentiels, aussi bien pour les tarifs à forfait que pour la tarification selon l’heure de consommation. Dans de nombreux endroits en Nouvelle-Écosse et en Ontario, le seuil de rentabilité est inférieur seulement aux tarifs selon l’heure de consommation. À court terme, le seuil de rentabilité d’un système solaire résidentiel dans de nombreuses localités de ces provinces sera inférieur aux tarifs à forfait et à ceux selon l’heure de consommation, tandis que, dans la quasi-totalité de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et du sud de l’Alberta, ce seuil sera inférieur aux tarifs d’électricité résidentiels. Dans la plupart des endroits au Canada, selon le scénario de l’avenir misant sur de bas coûts, le tarif au seuil de rentabilité des panneaux solaires est inférieur aux tarifs selon l’heure de consommation, sauf au Québec, au Manitoba et en Colombie-Britannique, hors de l’intérieur sud.

À elle seule, cette information ne suffit pas pour déterminer si un système solaire résidentiel est rentable. Il faut une analyse plus poussée, qui compare les tarifs au seuil de rentabilité des systèmes solaires résidentiels et les frais d’électricité qui apparaissent sur la facture résidentielle d’électricité, soit le prix auquel les propriétaires achètent l’électricité du réseauNote de bas de page 5. Les frais énergétiques d’une résidence varient grandement selon les provinces, d’un minimum de 6,8 ¢/kWh au Québec à un maximum de 16.9 ¢/MWh en SaskatchewanNote de bas de page 6. Les coûts de l’énergie sont généralement encore plus élevés dans les territoires du Canada. Cela tient au fait que les coûts de production, de transport et de distribution aux clients résidentiels varient fortement selon la province et le territoire.

Source et description

Source : Rentabilité de l’énergie solaire au Canada

Description :Le diagramme ci-dessus indique les prix au seuil de rentabilité d’un système solaire résidentiel au Canada, qui varient actuellement de 12,5 ¢/kWh à 26,7 ¢/kWh pour les tarifs à forfait et de 8,3 ¢/kWh à 22,1 ¢/kWh, pour ceux selon l’heure de consommation. À court terme, cette fourchette de tarifs s’étend de 10,4 ¢/kWh à 22,2 ¢/kWh pour les tarifs à forfait et de 6,0 ¢/kWh à 18,4 ¢/kWh pour ceux selon l’heure de consommation. Dans un avenir misant sur de faibles coûts, les tarifs varient de 9,3 ¢/kWh à 20,0 ¢/kWh pour les tarifs à forfait et de 4,7 ¢/kWh à 16,3 ¢/kWh pour ceux selon l’heure de consommation.

Le diagramme renferme aussi des lignes de référence pour chaque province et territoire, qui indique si le seuil de rentabilité des systèmes solaires est plus élevé ou moins élevé que les tarifs d’électricité résidentiels dans cette province ou ce territoire. À l’heure actuelle, le prix au seuil de rentabilité d’un système solaire résidentiel dans la plupart des collectivités de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Saskatchewan est inférieur aux tarifs d’électricité résidentiels, aussi bien pour les tarifs à forfait que pour la tarification selon l’heure de consommation. Dans de nombreux endroits en Nouvelle-Écosse et en Ontario, le seuil de rentabilité est inférieur seulement aux tarifs selon l’heure de consommation. À court terme, le seuil de rentabilité d’un système solaire résidentiel dans de nombreuses localités de ces provinces sera inférieur aux tarifs à forfait et à ceux selon l’heure de consommation, tandis que, dans la quasi-totalité de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de certaines régions de l’Alberta, ce seuil sera inférieur aux tarifs d’électricité résidentiels. Dans la plupart des endroits au Canada, selon le scénario de l’avenir misant sur de bas coûts, le tarif au seuil de rentabilité des panneaux solaires est inférieur aux tarifs selon l’heure de consommation, sauf au Québec, au Manitoba et dans la majeure partie de la Colombie-Britannique.

À l’heure actuelle, le prix au seuil de rentabilité d’un système solaire résidentiel dans la plupart des collectivités de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Saskatchewan est inférieur aux tarifs d’électricité résidentiels, ce qui signifie qu’à ces endroits, l’installation d’un système solaire pourrait se traduire par des économies pour le propriétaire. Dans de nombreuses localités en Ontario, l’installation de panneaux solaires résidentiels serait avantageuse, en raison de l’utilisation des compteurs intelligents et de la possibilité de profiter de la valeur de la tarification selon l’heure de consommation.

Cela s’explique par le fait que les coûts d’énergie dans ces provinces sont suffisamment élevés pour qu’il soit plus logique pour un propriétaire de produire de l’énergie solaire que d’acheter de l’électricité d’une société de services publicsNote de bas de page 7. Les compteurs intelligents favorisent la rentabilité des systèmes solaires, car ces derniers remplacent l’électricité achetée d’une société de services publics en milieu de la journée, quand la valeur et les prix sont les plus élevés. Fait important à noter, un système solaire résidentiel procurerait aussi des économies à un propriétaire au Nunavut ou aux Territoires du Nord-Ouest, où les tarifs ont tendance à être également élevés.

Actuellement, les programmes de remise comme ceux offerts en Nouvelle-Écosse et en Alberta rendent les coûts comparables à ceux du scénario de l’avenir misant sur de bas coûts. Ainsi, la production solaire résidentielle devrait se traduire par des économies pour les propriétaires de presque partout en Nouvelle-Écosse, ainsi qu’en de nombreux endroits en Alberta, même si dans cette dernière, il faudrait installer des compteurs intelligents.

Enfin, dans l’état actuel des choses, on ne s’attend pas à ce que les systèmes solaires soient rentables pour les propriétaires à Terre-Neuve-et-Labrador, au Nouveau-Brunswick, au Québec, au Manitoba et en Colombie-Britannique. La présence d’un compteur intelligent ne change rien à cette conclusion. Les prix au seuil de rentabilité des panneaux solaires dans ces provinces sont beaucoup élevés que les tarifs d’électricité des sociétés de services publics. Puisqu’il en coûte moins cher d’acheter de l’électricité que d’en produire, il y a peu d’incitation financière pour ces propriétaires à se lancer dans la production de leur propre électricité.

À mesure que continueront de diminuer les coûts d’installation des panneaux solaires au fil du temps, les propriétaires de nombreuses localités de Terre-Neuve-et-Labrador, du Nouveau-Brunswick, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique pourraient espérer des économies, en particulier si leurs demeures sont munies d’un compteur intelligent. Au Manitoba et au Québec, cependant, les tarifs d’électricité des sociétés de services publics sont tellement bas que l’achat de cette électricité continuera d’être la meilleure option sur le plan financier dans un avenir prévisible.

Il convient toutefois de noter que, dans la plupart des provinces au Canada, les tarifs d’électricité ont augmenté à un rythme plus rapide que l’inflation. Si cette tendance devait se maintenir, les systèmes solaires résidentiels deviendront encore plus concurrentiels.

Date de modification :