Aperçu du marché : Baisse de 20 % au premier semestre de 2020 des exportations canadiennes de gaz naturel vers le Midwest américain

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@rec-cer.gc.ca.

Date de diffusion : 2020-10-28

Bien que la production de gaz naturel ait été stable, les exportations canadiennes totales de ce produit vers les États-Unis ont reculé d’environ 10 % durant les sept premiers mois de 2020 par rapport à la même période l’an dernier. La diminution des exportations vers le Midwest explique la majeure partie de cette baisse. Le Midwest américain est le plus important marché d’exportation pour le gaz naturel canadien, et les exportations vers cette région ont chuté de 20 % pendant la première moitié de 2020, en comparaison avec la même période l’année dernière. Les trois principaux pipelines qui acheminent le gaz naturel vers le Midwest américain – Foothills Saskatchewan Alliance et réseau principal de TransCanada – ont enregistré des baisses de débit durant la période viséeNote de bas de page 1.

Figure 1. Exportations de gaz naturel vers le marché du Midwest américain

Source et description

Source : Gaz – Sommaire mensuel par port, statistiques sur les produits de base, Régie

Description : Le graphique linéaire ci-dessus présente les exportations canadiennes de gaz naturel vers le marché du Midwest américain. On y voit les volumes d’exportation mensuels de janvier 2019 à juillet 2020.

Les exportations en baisse vers le Midwest au premier trimestre de 2020 s’expliquent en grande partie par l’accroissement de la capacité de traitement du gaz naturel dans la région de Bakken aux États-UnisNote de bas de page 2. L’augmentation de l’approvisionnement en gaz provenant de cette région vers les marchés du Midwest a eu comme effet de « tasser » les importations de gaz canadien sur le pipeline Northern BorderNote de bas de page 3. La production de gaz dans la région de Bakken a des répercussions directes sur la quantité de gaz canadien qui est exportée vers le Midwest des États-Unis, les deux régions se faisant concurrence pour la capacité du pipeline Northern Border (qui se raccorde au pipeline Foothills Saskatchewan au Canada). À la fin du premier trimestre de 2020, les exportations par le pipeline Foothills Saskatchewan avaient régressé de 43 % par rapport au premier trimestre de l’année précédente, parce que, en partie, le gaz provenant de la région de Bakken avait évincé les exportations canadiennes.

Figure 2. Exportations vers les États-Unis par le pipeline Foothills Saskatchewan au point d’exportation Monchy

Source et description

Source : Données sur le transport par pipeline, système de suivi des produits de base, Régie

Description : Le graphique linéaire ci-dessus illustre les exportations canadiennes de gaz naturel par le pipeline Foothills Saskatchewan jusqu’au point d’exportation de Monchy. Y sont représentées les exportations mensuelles de janvier 2006 à juillet 2020.

La production de gaz dans la région de Bakken a commencé à fléchir en avril, conséquence de la baisse des prix du pétrole causée par la pandémie de la COVID-19; cela a libéré une certaine capacité pour le gaz canadien sur le pipeline Northern Border. Cependant, les producteurs canadiens ont choisi de ne pas profiter de cette capacité et, en avril 2020, les volumes d’exportation par le pipeline Foothills Saskatchewan ont atteint leur plus bas niveau en plus d’une décennieNote de bas de page 4. Pendant cette période, les bas niveaux d’entreposage de gaz naturel en Alberta et les écarts de prix très minces entre les marchés canadien et américain ont incité les producteurs et les expéditeurs de gaz au pays à diriger davantage leur produit vers des installations de stockage plutôt que vers les États-UnisNote de bas de page 5.

Le bilan offre-demande sur les marchés du gaz naturel aux États-Unis pourrait se resserrerNote de bas de page 6 au cours de l’hiver qui arrive, du fait surtout de la baisse de la production de gaz découlant de l’affaiblissement des prix du pétrole. Une réduction continue de l’offre de gaz associé aux États Unis pourrait accroître la demande pour les exportations canadiennes vers le Midwest américain et se traduire par une hausse des prix AB-NIT durant les mois d’hiver.

Date de modification :