Aperçu du marché : Perspectives à court terme pour l’électricité renouvelable au Canada

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@rec-cer.gc.ca.

Date de diffusion : 2021-03-24

Le Canada est un chef de file mondial de la production d’électricité à partir de ressources renouvelables. Non seulement nos lacs et nos rivières constituent-ils d’abondantes ressources hydroélectriques, mais le Canada a présenté une forte croissance des autres énergies renouvelables au cours de la dernière décennie.

Dans la plus récente publication de la Régie, L’électricité renouvelable au Canada : faits nouveaux récents et à venir à court terme on présente les tendances récentes en matière de capacité et de production d’électricité dans chaque province ou territoire au Canada. Il y est aussi question des perspectives à court terme pour ce qui est des changements prévus au niveau de la capacité dans chaque province et territoire.

Cette infographie présente certains des points saillants du rapport sur l’électricité renouvelable au Canada, notamment une perspective à court terme des aménagements régionaux ainsi qu’un aperçu des provinces et territoires qui mènent la marche au Canada.

Nous vous invitons à consulter le rapport pour découvrir comment les énergies renouvelables contribuent à votre réseau électrique.

L’électricité renouvelable au Canada : faits nouveaux récents et à venir à court terme

Source et description

Source : Rapport Avenir énergétique du Canada en 2020 de la Régie

Description :

En 2018, plus des deux tiers de l’électricité produite au Canada provenaient de sources renouvelables. On s’attend à ce que la capacité éolienne et solaire continue d’augmenter à moyen terme, mais à un rythme plus lent que celui que l’on a connu entre 2010 et 2017.

Entre 2010 et 2017, la capacité des énergies renouvelables au Canada a augmenté de 8 927 mégawatts (MW) pour l’éolien, 5 773 MW pour l’hydroélectricité, 2 333 MW pour l’énergie solaire et 637 MW pour la biomasse plus l’énergie géothermique.

Entre 2017 et 2023, la capacité des énergies renouvelables au Canada devrait augmenter de 3 178 MW pour l’éolien, 2 392 MW pour l’hydroélectricité, 1 784 MW pour l’énergie solaire et 52 MW pour la biomasse plus l’énergie géothermique. Ces perspectives à court terme sont tirées du scénario Évolution du rapport Avenir énergétique du Canada en 2020 de la Régie.

Les cinq provinces où la plus grande capacité de production d’électricité renouvelable devrait être installée entre 2017 et 2023 sont les suivantes : l’Alberta (2 669 MW), le Québec (1 617 MW), le Manitoba (746 MW), la Saskatchewan (587 MW) et l’Ontario (465 MW).

L’électricité renouvelable au Canada : Hydroélectricité, Solaire, Éolien, Biomasse, et Émissions de gaz à effet de serre

Sources et description

Sources : Rapport Avenir énergétique du Canada en 2020 de la Régie ainsi que Rapport d’inventaire national 2020 d’Environnement et Changement climatique Canada

Description :

Hydroélectricité – Le Canada est un chef de file mondial en matière de production d’hydroélectricité. En 2018, 59 % de l’électricité au pays provenait de cette source. Voici les cinq provinces canadiennes qui menaient le peloton pour la production d’hydroélectricité en 2018 : le Québec (199 783 gigawattheures ou GWh), la Colombie-Britannique (61 791 GWh), Terre-Neuve-et-Labrador (41 831 GWh), l’Ontario (38 281 GWh) et le Manitoba (30 732 GWh).

Énergie solaire – Au Canada, la capacité de production d’électricité à partir de l’énergie solaire est surtout présente en Ontario, mais on s’attend à une forte croissance en Alberta et en Saskatchewan. En 2018, 0,5 % de l’électricité au pays provenait de cette source. Voici les cinq territoires de compétence au Canada qui menaient le peloton pour la production solaire d’électricité en 2018 : l’Ontario (2 988 GWh), l’Alberta (58 GWh), la Colombie-Britannique (4,0 GWh), la Saskatchewan (2,7 GWh) et les Territoires du Nord-Ouest (1,8 GWh).

Éolien – L’éolien est la deuxième source d’électricité renouvelable au Canada, après l’hydroélectricité. En 2018, 5 % de l’électricité au pays provenait de cette source. Voici les cinq provinces au pays qui menaient le peloton pour la production éolienne d’électricité en 2018 : l’Ontario (11 964 GWh), le Québec (9 955 GWh), l’Alberta (4 119 GWh), la Colombie-Britannique (1 723 GWh) et la Nouvelle-Écosse (1 153 GWh).

Biomasse – Les émissions nettes de la biomasse peuvent être presque nulles si la consommation de celle-ci équivaut à sa régénération. En 2018, 1,4 % de l’électricité au pays provenait de cette source. Voici maintenant les cinq provinces qui menaient le peloton pour la production d’électricité à partir de la biomasse en 2018 : La Colombie-Britannique (3 837 GWh), l’Ontario (1 500 GWh), l’Alberta (1 428 GWh), le Québec (1 252 GWh) et le Nouveau-Brunswick (438 GWh).

Émissions de gaz à effet de serre – Les émissions du Canada provenant de la production d’électricité sont parmi les plus faibles au monde, mais il existe des différences notables d’une région à une autre. Les territoires de compétence présentant une intensité des émissions plus faible en matière de production d’électricité en 2018 sont les suivants : le Manitoba (1,3 g d’équivalent en dioxyde de carbone par kilowattheure ou g d’éq. CO2/kWh), le Québec (1,3 g d’éq. CO2/kWh) et l’Île du Prince Édouard (4,0 g d’éq. CO2/kWh). Ceux qui suivent fermaient alors la marche : le Nunavut (840 g d’éq. CO2/kWh), la Nouvelle-Écosse (720 g d’éq. CO2/kWh) et la Saskatchewan (680 g d’éq. CO2/kWh). L’intensité des émissions représente le niveau de celles-ci par unité d’électricité produite. En 2018, la moyenne nationale se situait à 120 g d’éq. CO2/kWh.

Date de modification :