Aperçu des raffineries au Canada en 2018 – Évaluation du marché de l’énergie

Qu’est-ce qu’une raffinerie?

Une raffinerie transforme le pétrole brut en produits pétroliers raffinés, tels que l’essence, le diesel, le carburéacteur et le mazout de chauffage, ainsi qu’en gaz de pétrole liquéfiés (« GPL ») comme le propane et le butane. Environ 80 % des produits de raffineries servent au transport de personnes ou de marchandises, ou à des fins de chauffage. Le 20 % restant englobe notamment les produits destinés à l’industrie pétrochimique ainsi que le kérosène, le combustible à usage domestique, l’asphalte, l’huile de graissage et les graisses lubrifiantes.

Le pétrole brut est un mélange de nombreux hydrocarbures ayant chacun un point d’ébullition qui leur est propre. Cette propriété sert de fondement à la séparation des composants lors du processus de distillation, le premier et plus important processus qu’effectue une raffinerie.

Pendant la première étape du processus de raffinage, le pétrole brut est chauffé dans un grand four, et la majeure partie se vaporise. Les liquides et les gaz sont ensuite acheminés vers des unités de distillation, qui sont des tours spécialement conçues pour séparer et recueillir les fractions de pétrole brut ayant des points d’ébullition semblables. En raison de leurs points d’ébullition relativement plus élevés, les hydrocarbures lourds ont tendance à tomber au fond de la tour sous forme liquide. À l’inverse, les fractions légères tendent à s’élever sous forme gazeuse vers le sommet de la tour, où il fait plus froid. Les composants dont le point d’ébullition se trouve entre ces deux extrêmes sont recueillis, puis acheminés hors de la tour de fractionnement à des hauteurs intermédiaires.

Figure 1: Illustration simplifiée d’une raffinerie de pétrole

Figure 1: Illustration simplifiée d’une raffinerie de pétrole

Source : Agence d’information sur l’énergie des États-Unis.

Description :

Cette figure est une illustration simplifiée des procédés les plus importants d’une raffinerie. Une raffinerie transforme du pétrole brut transporté par conduit dans un grand four. Une fois chauffé, le pétrole brut se sépare en différents produits de poids différents : les gaz de pétrole liquéfiés, les plus légers, montent au sommet, tandis que les plus lourds, les résidus, restent au fond.

 

Après la distillation, les produits lourds peuvent subir divers procédés visant tous à accroître le rendement de produits raffinés de plus grande valeur, comme l’essence et le diesel. Ainsi, le craquage réduit les fractions lourdes du processus de distillation en composants plus léger. Il s’agit du procédé de conversion le plus important des raffineries modernes. Il transforme les fractions lourdes (qu’il faudrait autrement vendre moins cher que le pétrole brut) en des composants de mélange pour les produits finis. D’autres procédés, notamment l’alkylation et le reformage, visent à améliorer la qualité de certaines fractions. Les raffineries ne possèdent pas toutes des unités de cokéfaction, mais celles qui en ont peuvent transformer jusqu’aux plus lourdes fractions de pétrole brut (communément appelées « résidus ») en fractions plus légères pouvant être davantage raffinées et mélangées.

Date de modification :