Aperçu des raffineries au Canada en 2018 – Évaluation du marché de l’énergie

Rentabilité des raffineries

Les raffineries maximisent leurs profits en optimisant le rendement des produits de grande valeur comme les carburants de transport (essence et diesel) et en réduisant au minimum les coûts de livraison de leur charge d’alimentation (pétrole brut) et de leurs produits. La maximisation des profits requiert de peser les options : une raffinerie peut diminuer les coûts de sa charge d’alimentation en traitant du pétrole brut lourd plutôt que du pétrole brut léger, puisque ce dernier est plus cher; cependant, le raffinage du pétrole brut lourd est plus difficile et plus coûteux, car il nécessite de l’équipement supplémentaire telle une unité de cokéfaction.

Le raffinage du pétrole brut lourd, en comparaison à celui du pétrole brut léger, génère habituellement des proportions supérieures de produits de plus faible valeur, toutes choses égales par ailleurs.

Figure 2 : Produits pétroliers obtenus à partir d’un baril de pétrole brut

Figure 2 : Produits pétroliers obtenus à partir d’un baril de pétrole brut

Source : Agence d’information sur l’énergie des États-Unis.

Description :

Cette figure illustre un baril séparé en strates représentant les proportions des produits pétroliers obtenus à partir d’un baril de pétrole brut dans une raffinerie ordinaire. L’essence forme la plus grande portion, avec 47 %. Le mazout léger (diesel) arrive deuxième avec 28 %, suivi par le carburéacteur, qui représente 9,9 %. Le coke de pétrole et le mazout résiduel comptent respectivement pour 5,4 % et 2,5 % et, finalement, les autres produits cumulent les 13,2 % restants.

Un baril de pétrole brut correspond à 42 gallons USNote de bas de page 1 (159 litres) et produit environ 170 litres de produits pétroliers raffinés (figure 2). Le volume de produits obtenus est supérieur au volume initial, parce que la plupart des produits raffinés sont moins denses que le pétrole brut. Cette augmentation de volume est appelée « gain de traitement ». Il est possible que des raffineries aient des rendements différents en raison de la structure et de la composition de leurs unités de traitement.

La demande pour des produits pétroliers raffinés, particulièrement l’essence, est plutôt saisonnière. Au printemps, les raffineurs augmentent au maximum la production d’essence pour répondre à la demande qui accroît durant la saison de conduite estivale. En été, saison où l’on construit davantage de routes, ils produisent davantage d’asphalte. Et à l’automne, ils augmentent la production de mazout léger et de chauffage en prévision de la forte demande de produits de chauffage durant l’hiver.

Qu’est-ce que du pétrole brut lourd? En général, il s’agit d’un pétrole brut très visqueux dont la densité est supérieure à 900 kg/m³, ou dont la densité API est inférieure à 25.

Qu’est-ce que du pétrole brut léger? En général, il s’agit d’un pétrole brut à faible viscosité qui circule librement à la température ambiante. Il existe différents seuils de distinction entre le pétrole brut léger et le pétrole brut moyen. Le terme « pétrole brut léger » est également un terme collectif qui désigne le pétrole brut léger classique, le pétrole brut lourd valorisé et les pentanes plus.

Date de modification :