Aperçu du marché : Propane canadien et transport ferroviaire vont de pair

Contactez nous

Fil RSS – Information sur l’énergie

Commentaires, questions ou suggestions portant sur les aperçus du marché peuvent être envoyés à l’adresse apercus@rec-cer.gc.ca.

Date de diffusion : 2020-06-17

Le Canada compte principalement sur le transport ferroviaire pour acheminer le propane vers les marchés intérieurs et d’exportation. En 2019, l’Ouest canadien a produit 309 milliers de barils de propane par jour (« kb/j ») à partir d’usines à gaz et de raffineries (97 % de l’offre totale du pays). Toutefois, cette même région n’en a consommé que 85 kb/j, ce qui laisse un excédent considérable. Il n’y a pas de pipelines permettant d’acheminer ce propane pour consommation hors de l’Ouest canadien. Il est donc surtout transporté par train ou par camion vers les États Unis et des destinations dans l’Est du Canada, principalement Sarnia, en Ontario. Cette ville compte une tour de fractionnementNote de bas de page 1 et des raffineries qui produisent du propane en plus de pouvoir en recevoir des États-Unis par chemin de fer ou par pipelineNote de bas de page 2. De là, le produit est livré par chemin de fer, par camion ou par pipeline vers différents endroits en Ontario, au Québec et dans d’autres provinces de l’Est du Canada. Une partie est aussi destinée aux marchés d’exportation du Midwest et de la côte Est aux États-Unis.

Figure 1. Infrastructure pour le propane au Canada

Infrastructure pour le propane au Canada
Source et description

Source : Régie, Enbridge, Plains Midstream, Pembina, Inter Pipeline, CERI, RBN Energy et Keyera

Description :Cette carte montre les principales installations de production, d'entreposage et de transport de propane. Les installations principales sur la carte sont situées autour d'Edmonton et de Fort Saskatchewan en Alberta, près de Sarnia en Ontario, et les projets de terminaux maritimes de propane près de la région de Prince Rupert, en Colombie-Britannique.

Au-delà du transport ferroviaire, par pipeline et par camion du propane canadien, celui-ci est aussi acheminé, depuis mai 2019, jusqu’à un nouveau terminal d’exportation maritime à Prince Rupert, pour être exporté par bateau vers les marchés asiatiques. En 2019, le transport maritime représentait 12 % des 187 kb/j d’exportations canadiennes de propane, suivi du transport par pipeline (7 %) et par camion (5 %), tout cela sous la domination du transport ferroviaire (76 %).

Date de modification :